Effectuer la première greffe du rein ; participer activement à l’aventure du cœur artificiel ; découvrir les premières thérapies géniques ; réparer le cœur par la greffe de cellules souches… sont quelques unes des réalisations des médecins-chercheurs de la Faculté de Médecine de Paris Descartes.

Ce travail exceptionnel est mis en lumière dans « Sauver la vie », un ouvrage photographique de Karl Lagerfeld et Eric Pfrunder. Et pour aller plus loin, ils ont décidé d’organiser le premier dîner de soutien à la Fondation de l’Université Paris Descartes.

Ce diner a été accueilli par Yannick Alléno, chef triplement étoilé, dans le magnifique décor du pavillon Ledoyen, célèbre établissement parisien situé dans le carré Ledoyen des jardins des Champs Elysées.

Dans ce lieu prestigieux, 300 convives, issus du monde de l’industrie, de la mode, et des arts, se sont donnés rendez-vous  le 30 novembre 2016 pour soutenir cette première édition de « Sauver la vie », consacrée à la recherche sur les maladies neurologiques, cardiologiques, et le cancer notamment. A chaque table, donateurs et invités auront le privilège d’échanger avec de grands professeurs et de mieux comprendre leurs travaux.

La force de la recherche médicale à Paris Descartes, c’est le modèle hospitalo-universitaire, particulièrement performant en France. L’imbrication entre recherche et pratique clinique permet d’aller plus vite, plus loin, pour comprendre les maladies et apporter les innovations thérapeutiques à chaque patient.