Connaitre l’anatomie pour mieux soigner.

640 sessions de formation sont organisées chaque année par le centre du Don des corps.

Le centre du Don des corps, premier centre d’anatomie européen

Le centre du Don des Corps est un service général de l’Université Paris Descartes, situé au 45 rue des Saints-Pères, à Paris, au cœur du quartier Saint-Germain dans un bâtiment construit à la place de l’ancien hôpital de la Charité. C’est le plus grand centre d’anatomie européen.

Le centre est reconnu internationalement comme le symbole de l’école d’Anatomie française notamment par la portée des recherches qui y ont été effectuées et par le nombre de professeurs d’Anatomie qui y ont été formés. C’est au centre des Saints-Pères que fut décrite en 1954 par le Professeur Claude Couinaud l’anatomie chirurgicale du foie qui est utilisée chaque jour par les chirurgiens du monde entier

Longtemps tourné principalement vers l’apprentissage de l’anatomie aux jeunes étudiants en médecine, le centre est devenu un important pôle de formation chirurgicale pour des praticiens en formation ou  plus expérimentés. Il accueille également des formations en anatomie pour les étudiants de différentes professions paramédicales.

Des chirurgiens du monde entier viennent à Paris Descartes pour développer ou se former à de nouvelles techniques. Cette école a pu se développer grâce la liberté de dissection et à l’existence des centres du don des corps. Cette liberté et l’organisation du Don du corps à la science font défaut dans la plupart des pays d’Europe et du monde alors que les besoins de formation sont de plus en nombreux.

Le corps humain est un modèle exceptionnel et irremplaçable pour faire avancer la science.

La place de la dissection dans la pédagogie et dans les sciences a évolué. Les nouvelles technologies, l’enseignement par simulation ont remplacé la dissection dans de nombreux domaines. Ces technologies sont développées par le département de simulation de Paris Descartes, Ilumens.

Pourtant, les progrès en chirurgie et les innovations dans les équipements chirurgicaux (coelioscopes, robots…) et les dispositifs médicaux (prothèses, implants...) nécessitent de continuer à travailler sur des sujets anatomiques. Le corps humain est en effet un modèle exceptionnel et irremplaçable pour faire avancer la science. De même, pour l’enseignement de la chirurgie et des gestes invasifs le corps est le modèle ultime avant que les chirurgiens ne commencent à opérer des malades.

Le Centre du Don des corps et le département ilumens constituent les bases d’une école des métiers de la santé au sein de l’université Paris Descartes.

Les activités du Centre du Don des corps de Paris Descartes

Les dons sont mis en toute sécurité à disposition des chercheurs et des enseignants (formation initiale ou continue). Chaque année, Paris Descartes accueille plus de 14 000 personnes dans les 640 sessions de formation organisées dans les murs des Saints-Pères.

Les travaux de recherche

  • Approfondissement des connaissances anatomiques.
  • Conception de nouveaux dispositifs médicaux : prothèses, cœur artificiel…
  • Mises au point de nouvelles techniques chirurgicales par coelioscopie ou grâce aux robots chirurgicaux.

La formation initiale et continue

La législation sur la formation des chirurgiens entérine actuellement l’utilisation du corps humain comme ultime répétition avant de pratiquer sur le vivant. L’essentiel de ces formations vise à apporter aux patients plus de précisions, de sécurité et de confort.

  • Elle concerne en priorité des chirurgiens ou de futurs chirurgiens mais aussi des professions paramédicales (kinésithérapeutes.) et soignantes (chiropracteurs, ostéopathes, étiopathes)
  • L’enseignement de l’anatomie permet de découvrir et mémoriser les structures à reconnaître sur les patients ou sur les documents fournis par l’imagerie médicale.
  • Paris Descartes accueille plus particulièrement des formations sur les dernières innovations chirurgicales : pose d’implant, techniques mini-invasives, chirurgie robotique.

Soutenir le centre du Don des corps

Sans la générosité des donneurs, rien de tout cela ne serait possible. Donner son corps est une disposition testamentaire qui autorise chacun à régler de son vivant les modalités de ses obsèques. Nous remercions les donateurs et leur famille pour ce geste particulièrement généreux.

Ce don peut être aussi financier car le Centre de Paris Descartes est apte à recevoir des dons et des legs qui financeront des projets de recherche en anatomie et en chirurgie.

Chaque projet de recherche est soumis à un comité scientifique et un comité éthique qui en valide son opportunité.

Paris Descartes engage actuellement des travaux de rénovations de ses différents espaces, les salles et les pavillons de dissections nécessitant des équipements couteux comparables à ceux des blocs opératoires.

Nos autres projets « Comprendre l’origine des maladies et les soigner »