Filles et femmes des quartiers populaires & pratiques physiques et sportives

Un programme d’empowerment au féminin

« Le sport ce n’est pas pour moi ! »

Myriam

« Il n’y a que les garçons qui ont le droit de faire du sport. On ne s’intéresse qu’à eux dans le quartier ! »

Sofia

« Je n’ai déjà pas assez de temps entre l’école et mes devoirs… ça serait trop fatiguant de faire du sport. »

Leila

« Mes parents ne veulent pas que j’en fasse… ils ne comprennent pas le sport. »

Ella

« J’ai trop peur pour ma réputation, les gens parleraient trop dans le quartier s’ils me voyaient sortir et rentrer tard. »

Sarah

Des freins à la pratique physique et sportive

La recherche-action (2013-2014) réalisé par l’UFOLEP et l’Université Paris Descartes dans 6 quartiers prioritaires met en exergue les freins et les motivations à la pratique physique et sportive pour les filles et les femmes des quartiers populaires, et propose des pistes concrètes pour y remédier.

Pour ces filles et ces femmes, l’accès à l’activité physique et sportive (APS) ne va pas de soi. A la superposition des obstacles économiques, sociaux, culturels et psychologiques, s’ajoute une offre sportive pensée largement pour les garçons. Moins visibles, moins audibles, les filles et les femmes ne sont pas prises en compte dans leurs spécificités.

Favoriser le pouvoir d’agir c’est l’enjeu du programme dont nous vous proposons de devenir un partenaire privilégié. Permettre aux filles et aux femmes des quartiers populaires de mieux se connaître, se réaliser, s’affirmer et de tirer parti des bénéfices d’une activité physique régulière : santé, bien-être physique et psychique, émancipation, épanouissement, organisation et leadership.        

Le programme, en quelques mots 

A partir des conclusions de la recherche action exploratoire menée sur 6 quartiers populaires en France (UFOLEP, 2013-2014), le programme cherche à développer concrètement pratiques, outils et formations permettant la mise en place de politiques sportives réellement conçues par et pour les femmes et filles des quartiers populaires.

Programme pilote

L’Université Paris Descartes, l’UFOLEP et des municipalités choisies mettront en commun expertise scientifique et éducative, réseaux associatifs dans les quartiers, et logistique à disposition d’actions locales. Ce programme a une double portée :

  • la formation des acteurs locaux, éducateurs sportifs, municipalités, associations
  • actions concrètes d’éducation et d’accompagnement des femmes et filles bénéficiaires
Modélisation et diffusion nationale des pratiques et outils pour les acteurs locaux

A partir de ce programme pilote, notre équipe développera des modèles et des modules de formation-action permettant de disséminer les meilleures pratiques pour que les femmes et les filles des quartiers ne soient plus les grandes oubliées des politiques sportives.

Nous nous appuierons notamment sur les réseaux associatifs et sur les outils numériques éducatifs (plateforme web, applications, simulateurs numériques, MOOC).

Devenir partenaire du programme

Vous pouvez apporter votre contribution pour que ce programme atteigne tout son potentiel pour impacter durablement le bien-être personnel et relationnel des femmes des milieux défavorisés.

Soutien financier

– A la mise en place effective du programme pilote et de son extension nationale ou régionale (coordinatrice et formateurs/accompagnateurs, bourses « pratiques sportives » pour les femmes…),

– à la création d’outils permettant la modélisation et la diffusion des formations et pratiques à destination des acteurs terrain (ex : outils numériques et web),

– à la création d’outils d’information et de suivi à destination des femmes et filles (ex : applications mobiles)

– à l’équipement sportif nécessaire.

Soutien communication

– Aide à la diffusion du programme au niveau national,

– diffusion d’information « bien-être et santé » accompagnant la démarche,

– création d’un challenge régional ou national pour les femmes et filles des quartiers.

Soutien logistique et technique

– Équipements et infrastructures,

– expertise technique et développement d’outils numériques,

– création d’une plateforme web/application mobile de diffusion des pratiques.

Avec vous, construisons une université ouverte sur la cité, avec des actions informées scientifiquement, pragmatiques et mesurables permettant aux femmes et aux filles des quartiers défavorisés d’accéder au bien être, à la santé et à l’autonomie.

Nos autres projets « Promouvoir le bien-être social, physique et mental et une société plus inclusive »