Filière pharmascience

Une double formation aux métiers de la pharmacie et de la recherche

Cursus d’excellence, la filière « pharmascience » prépare les meilleurs étudiants aux métiers de la recherche. Bâtie en septembre 2008 sur le modèle de la préparation de l’école de l’Inserm au niveau national, cette filière est interne à l’Université Paris Descartes, tout comme celle destinée aux étudiants en médecine, la filière «Médecine-Sciences».

Les étudiants en pharmacie sont sélectionnés sur dossier et entretien dès le début de la deuxième année.Etudiants en pharmacie

Dès la 2e année, 80 h de cours supplémentaires sont dispensés aux étudiants. Ce renforcement des enseignements prend une forme nouvelle, plus participative : discussions/commentaires basés sur l’analyse d’articles scientifiques permettant d’acquérir très rapidement un esprit critique, tout en assimilant de nouveaux concepts. Ni abordés dans la suite des études pharmaceutiques, ni proposés en M1 santé, deux modules d’une quarantaine d’heures ont été sélectionnés. Ils permettent d’approfondir les outils mathématiques et statistiques, ainsi que d’appréhender la chimie biologique.

Entre la 2e et la 3e année, un stage de 2 mois à temps plein est réalisé dans l’une des équipes de recherche de l’Université Paris Descartes. Ce stage est suivi d’un mémoire que l’étudiant doit défendre devant un jury. En 3e et 4e année, l’étudiant choisit sa spécialisation en faisant un parcours dans le domaine de recherche qui l’intéresse plus particulièrement. Entre la 3e et la 4e année, un nouveau stage de 3 mois à temps plein s’effectue dans les mêmes conditions que le premier. Il sert également de validation de stage dans le Master considéré.

Lors de la 5e année, l’année hospitalo-universitaire est maintenue en limitant le choix des stages à des laboratoires hospitaliers dont la vocation est la recherche orientée clinique (centre d’investigation clinique, centre d’investigation biomédical…).

Dès leur 3e année, les étudiants sont fortement incités à choisir la filière industrie ou à préparer l’internat. Dans le 1er cas, ils effectuent un M2 durant leur 6e année, afin de poursuivre par une thèse d’université. S’ils passent l’internat en 5e année, ils peuvent alors suivre une filière recherche durant leur internat et ainsi réaliser leur M2 puis une thèse d’université.

La soutenance de la thèse d’exercice à la fin de la 6e année ou en fin d’internat leur permet d’obtenir le diplôme d’État de docteur en pharmacie selon le cursus commun des études de pharmacie.

Un des avantages que présente la filière « pharmascience » est d’intégrer totalement le M2 et la thèse d’université dans les études de pharmacie, sans proposer une coupure dans les études.

Nos autres projets « Être un moteur de l’économie de la connaissance et de l’innovation »