Sport et bien-être relationnel

Pour une société plus civile, plus ouverte, plus humaine

« La demande évolue, et c’est cette mutation des besoins en termes de pratiques sportives que le laboratoire TEC interroge. »

Luc Collard, Doyen de STAPS, Université Paris Descartes

Le sport, miroir d’une société

La dimension sociale et culturelle du sport est universellement reconnue. Cependant, les mêmes sports ne sont pas pratiqués de manière identique dans toutes les cultures. Et tous les sports n’influent pas tous de la même façon sur les comportements sociaux de ceux qui les pratiquent.

En occident, notamment, les sports se sont développés principalement sur un modèle de compétition, duel, performance, y adaptant même des sports qui, dans leur culture d’origine, renforcent d’autres valeurs.

Cet état de fait influe sur les représentations collectives, les rapports sociaux, les stéréotypes, la sexuation de l’offre, la démocratie sportive…   Des pratiques nouvelles se développent et connaissent un succès croissant, souvent auprès de populations qui n’accèdaient pas à l’activité sportive jusqu’ici.

Etudier la pratique sportive dans différents contextes et cultures, en analyser les dimensions relationnelles et sociales, identifier les activités et les conditions qui renforcent la coopération et l’entraide, la socialisation plutôt que l’aggressivité, favorisent l’inclusion, et proposer des pratiques alternatives adaptées à l’évolution de notre société, tel est la mission du Laborotoire TEC, « Techniques et Enjeux du Corps », de l’UFR STAPS de l’Université Paris Descartes

Une mutation profonde dans les pratiques sportives

Le paysage des activités physiques et sportives est en profonde mutation. De nouvelles pratiques émergent, visant plus principalement le bien-être biologique, psychologique et relationnel des participants indépendamment de toute compétition. S’éloignant du modèle sportif pur, ce sont des pratiques libres ou auto-organisées qui témoignent d’une évolution de notre perception des pratiques sportives et de leur utilité. Ces pratiques émergentes mettent en lumière un bouleversement du rapport à l’espace et au temps. Ce dernier n’est plus une contrainte mais devient objet de plaisir : accro-branche, roller, randonnée urbaine, slackline sont autant d’activités qui se disséminent sur le territoire français. À ces pratiques s’ajoute aussi la percée d’activités hybrides, comme le trail (mixte entre la course à pied et la randonnée) ou le jorkyball, qui est un mélange de football et de squash que l’on pratique le plus souvent entre amis. Ces pratiques témoignent semble-t-il d’une réappropriation de l’espace urbain public qui se meut en espace ludique.

Questionner l’influence des pratiques sportives

Le développement des thérapies par le sport, l’adaptation graduelle des pratiques traditionnelles vers un banissement de la violence, l’utilisation des pratiques sportives en milieu carcéral ou médical sont autant d’exemples de l’impact du sport et de l’activité physique sur le bien-être des individus, et donc une société plus civile et plus humaine.

La mission de l’UFR de STAPS de l’Université Paris Descartes est la formation de professeurs d’éducation physique, d’éducateurs et de thérapeutes sportifs. La recherche conduite au sein du Laboratoire TEC irrigue depuis plusieurs années les enseignements des futures générations d’éducateurs en sport. Les évolutions constatées par les praticiens que nous formons sont probantes et encourageantes.

Notre ambition est de renforcer notre engagement en mettant nos travaux au service de l’inclusion sociale, la baisse de la violence, la diminution des stéréotypes et des blocages, et l’accès du plus grand nombre aux bienfaits de l’activité physique. Nous souhaitons notamment étudier et développer des pratiques physiques émergentes, accompagnant et favorisant les évolutions sociales.

A quoi sert la sociologie du sport ?

La sociologie du sport est l’étude des relations entre le sport et la société. Il s’agit de comprendre comment les valeurs et la culture influencent les pratiques sportives et inversement. Ainsi, les objectifs de la sociologie du sport sont notamment de favoriser l’accès au sport, de renforcer les liens intergénérationnels ainsi que l’égalité hommes / femmes et d’impulser l’émergence de pratiques innovantes.

Pour ce faire, la sociologie du sport dispose d’outils d’évaluation variés (statistiques, entretiens, observations) qui permettent de mesurer l’impact de la pratique sportive.

A travers ces outils d’évaluation, la sociologie du sport permet de promouvoir une pratique sportive équitable, accessible au plus grand nombre, favorisant le développement du bien-être pour tous.

Etre en première ligne en devenant partenaire du Laboratoire TEC de STAPS de l’Université Paris Descartes

En soutenant les travaux du Laboratoire TEC de l’Université Paris Descartes, vous devenez un partenaire privilégié pour toutes les actions liées à son activité :

  • Visibilité « premium » comme acteur majeur de la thématique, notamment en développant avec nous des actions grand public et en étant présent sur des colloques rassemblant des formateurs sportifs du monde entier.
  • Contacts privilégiés avec les équipes de recherche en sociologie du sport. Accès aux publications, ateliers, conférences ou colloque pour gagner une perspective très amont sur l’évolution des pratiques sportives et participer à leur adoption.
  • Recrutement de collaborateurs hautement qualifiés.
  • Formation, conférences, ateliers pour vos personnels.

Le nom de votre entreprise est associé aux travaux de notre laboratoire, et vos personnels clés bénéficient d’un relationnel enrichissant compétences et réflexion.

En faisant avancer la recherche, vous permettrez à tous les acteurs du monde du sport de continuer à innover pour favoriser le bien-être social, et au grand public de bénéficier d’une offre sportive accessibls et personnalisée, tout en contribuant à développer des modèles contribuant à une société en meilleure santé relationnelle.

Cette opportunité vous intéresse ?

Votre soutien à l’UFR de STAPS de l’Université Paris Descartes permettra à nos équipes scientifiques de continuer à mobiliser nos chercheurs tout en injectant de nouvelles connaissances dans les pratiques sportives et leur sociologie, et de travailler à une pluridisciplinarité et une dissémination des savoirs accrue.

Pour soutenir concrètement l’UFR de STAPS dans cet effort, votre entreprise dispose de nombreuses options.

  • Le mécénat, avec une défiscalisation particulièrement intéressante, vous permet de soutenir des actions et une activité sans contrepartie directe.
  • Le parrainage positionne clairement votre entreprise comme acteur central des thématiques Droit, Information, Santé dans les actions de communication auxquelles elle participe.

Avec nos contrats de formation continue, ou des MOOC, vous co-créez avec nous les formations qui assureront la performance optimale de vos collaborateurs

Nos autres projets « Promouvoir le bien-être social, physique et mental et une société plus inclusive »