Les programmes de la Faculté de Médecine Paris Descartes

L’hypertension artérielle : accompagner le patient dans son traitement

50% des personnes souffrant d’hypertension artérielle en France, ne suivent pas correctement leur traitement, finissant par vivre avec cette maladie chronique en oubliant les notions essentielles de la pathologie et les risques.

En France, on estime entre 12 et 14 millions le nombre de patients traités pour l’hypertension artérielle. C’est une maladie chronique où l’observance thérapeutique est parfois difficile à apprécier.

Cette mauvaise observance du traitement en fait une cause majeure de morbi-mortalité.

L’équipe du professeur Jacques Blacher développe un programme d’éducation thérapeutique afin de sensibiliser ou re-sensibiliser le patient à son traitement et à sa pathologie afin de favoriser l’atteinte des objectifs thérapeutiques fixés.

Vos dons serviront à financer :

  • des dosages urinaires
  • des outils d’éducation des patients
  • des autotensiomètres prêtés aux patients

Mieux détecter le HPV pour mieux le soigner

L’infection par le Papillomavirus Humain (HPV) représente l’infection sexuellement transmissible la plus fréquente au monde.

Chaque année en France, 31.000 cancers pré-invasifs et 3000 nouveaux cancersinfiltrant du col de l’utérus sont diagnostiqués et les cancers liés à l’HPV représentent 30 à 401% des cancers de la gorge (ORL), chez les hommes et les femmes.

L’équipe du Pr Cécile Badoual travaille au sein du laboratoire de recherche du Pr Tartour à l’Inserm U970. Elle y développe des techniques d’imageries novatrices avec des microscopes et des scanners de lames pour trouver de nouveaux marqueurs. Ces derniers permettent de mieux sélectionner les traitements en fonction des cancers diagnostiqués.

Première mondiale : le Pr Badoual a mis en place une consultation de pris en charge globale  pour les patients ayant un cancer HPV. L’objectif est de les accompagner, de leur parler de leur cancer et de l’HPV et de déterminer si ces patients risquent de développer un autre cancer à cause de l’HPV. Pour en savoir + sur cette consultation : http://toutsavoir-hpv.org/

Renforcer en Europe la surveillance d’une maladie tropicale négligée : la leishmaniose

La leishmaniose est une maladie parasitaire transmise par la piqure d’un petit moustique, le phlébotome. Présente mondialement, elle fait partie des 5 maladies tropicales dites négligées et ciblées comme prioritaires par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS)

la leishmaniosepeu connue des médecins et du grand public et dont la prise en charge est souvent difficile, se manifeste sous forme de deux maladies différentes.

  • L’une appelée la « leishmaniose viscérale »qui provoque des symptômes proches de ceux d’une leucémie (cancer du sang). Cette forme est fatale dans 100% des cas en l’absence de traitement.
  • L’autre forme qui elle n’est pas mortelle, la « leishmaniose cutanée »est responsable de lésions de la peau ressemblant à des ulcères. Elle a des effets dévastateurs car elle cause des lésions affichantes qui peuvent stigmatiser les personnes infectées.

A ce jour, Romain Guéry et Pierre Buffet offrent à tout médecin s’occupant d’une personne atteinte de la leishmaniose, la possibilité d’un conseil thérapeutique 7j/7 par téléphone ou par mail.

L’équipe de Romain Guéry souhaite créer un outil de surveillance efficace de la leishmaniose et d’harmoniser les pratiques de traitement afin de limiter le parcours « du combattant » du patient, celui étant souvent découragé par les multiples consultations pour rechercher un traitement efficace.

Vos dons serviront à financer :

  • la formation d’une personne spécialisée en recherche clinique
  • l’acquisition  de méthodes à la pointe en surveillance sanitaire
  • les frais de publication de nos observations médicales et scientifiques
  • la formation de nos collègues à l’étranger.